Comment refuser un recommandé ?

Un recommandé est un courrier spécial puisqu’une fois délivré, un récépissé est renvoyé à l’expéditeur afin d’indiquer que le courrier a bien été déposé et remis contre signature. Généralement, ce type de courrier est utilisé dans certains cas (baux d’habitation, banque, assurance…). Il a une valeur juridique.

Refuser un tel courrier est donc déconseillé, car cela peut entrainer certaines pénalités. Cependant, il est tout de même possible de  refuser une lettre recommandée.

Le refus

Pour refuser une lettre recommandée, il suffit de ne pas l’accepter lorsque celle-ci est livrée par le postier. Elle sera alors retournée à l’expéditeur.

Si vous n’êtes pas à votre domicile alors le courrier sera immédiatement remis au bureau de poste et un avis de passage du facteur sera déposé dans la boîte aux lettres vous indiquant d’aller retirer le courrier dans un délai de 15 jours. Auquel cas, il suffit de ne pas aller le réclamer pour que celui-ci soit renvoyé à l’expéditeur.

Attention aux conséquences

Encore une fois, le fait de refuser une lettre recommandée peut avoir des conséquences pénalisantes. Cela peut se retourner contre vous et constituer une preuve pour l’expéditeur de votre mauvaise volonté. Tout dépend bien évidemment du type de courrier. Le refus d’un recommandé doit donc être réfléchi et non précipité.